Allemagne année zéro

allemagne-annee-0b« L’Allemagne année zéro » est un magnifique film italien de Roberto Rossellini, sorti en 1949. L’histoire se déroule juste après la deuxième guerre mondiale. On y voit la famille Köhler, évoluer dans les ruines de Berlin après la capitulation allemande.

Dans un décors d’extrême-pauvreté, on assiste à l’abattement moral collectif et aux quelques stratégies pour échapper aux difficultés matérielles. Ce qu’il y a de fabuleux dans ce film, c’est que même si les personnages vivent une vie tragique, ils ne semblent presque pas s’en rendre compte. En témoigne les séquences où Edmund, le cadet de la famille, tente de jouer au foot ou de s’amuser dans les décombres pour tromper ses problèmes de conscience.

Loin de l’héroïsme tragique, nous sommes ici dans un tragique de la lassitude, comme l’explicite l’auteur lui-même. Si les acteurs incarnent si bien le néant d’après-guerre, c’est parce qu’aucun n’est acteur professionnel. Ils sont tirés de l’atmosphère même qu’ils restituent.

Edmund, l’innocence d’un enfant face aux réalités brutales, qui petit à petit tentera de se sculpter lui-même, d’intégrer des valeurs. Mais au fil des situations auxquelles il se trouve confronté, bien loin d’un sens et d’une vision du monde qui se constitueraient en lui, c’est plutôt une somme de contradictions qui semble grandir, devenant de plus en plus insoutenable. Ce que Rossellini nous décrit dans ce film, c’est le vide moral découlant d’une absence de projet collectif où l’individualisme devient la norme, « c’est chacun pour soit » comme le dit la sœur d’Edmund. Cette absence de moralité, conduit l’âme la plus pure du film (le petit garçon) au nihilisme le plus radical. Une dénégation des valeurs qui le poussera jusqu’à provoquer l’irrémédiable.

Ce film est un document descriptif, sans sentimentalisme ni victimisation. Une image, froide et violente comme le réel, belle et tragique comme la jeunesse.

Lain Auser

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s